Une question ? Un besoin ?

SOS Chenilles Processionnaires

Faut-il être certifié Certibiocide pour utiliser nos pièges à chenilles processionnaires du pin ?

professionnel lutte anti-nuisible et biopesticides

Le Certibiocide encadre de façon stricte l’usage de produits biocides en France.
Cependant, bonne nouvelle pour nos clients : il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de la lutte anti-nuisibles, ni d’être certifié, pour utiliser nos pièges à chenilles processionnaires du pin.

 

Qu’est-ce que le Certibiocide ?

Il s’agit d’un dispositif national, applicable depuis 2015.
Concrètement, chaque professionnel qui est amené à utiliser, vendre ou acheter des produits biocides en France doit obligatoirement obtenir le certibiocide.

 

Formation payante et certifiante

Le Certibiocide est une certification obligatoire et payante (plusieurs centaines d’euros en général) pour les professionnels souhaitant utiliser, vendre ou conseiller l’emploi de produits biocides – et c’est valable pour les biopesticides. Cette formation, à la fois théorique et pratique, couvre les aspects réglementaires, techniques et de sécurité liés à l’utilisation des biocides.

L’objectif est de garantir une utilisation responsable et efficace de ces substances, minimisant ainsi les risques pour la santé et l’environnement.

Chaque personne qui passe avec succès la formation et l’épreuve, reçoit donc ce certificat.
La formation est payante et doit être dispensée, en présentiel ou à distance (visio) par un centre agréé, enregistré auprès du ministère chargé de l’environnement.

Voir le détail sur écologie.gouv.fr

Depuis début 2024, le certificat est décliné en 3 :

  • Certibiocide désinfectants (TP2, 3, 4) ;
  • Certibiocide nuisibles (TP14, 18, 20) ;
  • Certibiocide autres produits (TP8, 15, 21).

 

Certificat réservé aux professionnels

Pourquoi uniquement les pros ?
Parce qu’un biocide, c’est tout produit qui sert à lutter contre les organismes nuisibles. Cela peut être des cafards, des punaises de lit, des algues envahissantes ou, pour ce qui nous concerne, des chenilles processionnaires.
Cela regroupe donc à la fois les produits biologiques et chimiques.

Destinée exclusivement aux professionnels, cette certification souligne la nécessité d’une formation spécialisée face aux produits potentiellement dangereux. Elle s’inscrit dans une démarche de professionnalisation du secteur, visant à renforcer les compétences des utilisateurs de biocides dans un cadre réglementaire strict.

D’ailleurs, les pièges à phéromones, ou les biopesticides destinés à détruire les larves et les œufs de chenilles processionnaires, rentrent dans le cadre du certibiocide.

 

Est-il nécessaire pour nos pièges ?

Non !
Le système repose sur le principe d’une capture mécanique, avec un collier que l’on fixe autour du tronc du pin infesté, avant le début de la procession au printemps. Et c’est un gros avantage pour nos pièges à chenilles processionnaires du pin.
Ils permettent une lutte contre les chenilles urticantes à la fois écologique, simple et sûre.

piège à chenilles processionnaires du pin sur un arbre dans le jardin

 

Aucun pesticide ni biopesticide

Les pièges à chenilles processionnaires du pin que nous vous proposons ne contiennent aucun pesticide ni biopesticide.
Ils ne requièrent l’usage d’aucune substance toxique ni d’aucune phéromone artificielle.

Aucun produit chimique

Sans aucune substance chimique, ça veut dire également sans colle, sans glu, sans rien ! L’utilisation de nos pièges se révèle non seulement plus sûre pour l’environnement, mais également pour les utilisateurs.

Cette approche respectueuse de l’écosystème permet de lutter contre les chenilles processionnaires sans compromettre la biodiversité locale ni la santé des personnes et des animaux à proximité.

 

Utilisable par les professionnels et particuliers

Nos pièges à chenilles processionnaires sont conçus pour être utilisés aussi bien par les professionnels que les particuliers.

Pour les particuliers, cela leur permet d’agir seuls et en toute autonomie, en maîtrisant leur budget.

Pour les pros aussi c’est intéressant ! Pas besoin d’être certifié ni spécialisé dans la lutte anti-nuisibles.
Paysagistes, jardiniers, agents de services techniques et bien d‘autres, peuvent sans contrainte et sans risque poser des pièges pour chenilles processionnaires.

paysagiste qui aménage un jardin

 

Aucune consigne de sécurité spécifique

Grâce à l’absence de substances nocives, nos pièges ne sont soumis à aucune consigne de sécurité spécifique. Ils peuvent être manipulés sans équipement de protection particulier, rendant leur mise en place et leur entretien accessibles à tous. Il ne faut d’ailleurs pas d’outils pour poser nos pièges.

 

Partager l'article :
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Gilles Auteur blog SOS Chenilles Processionnaires
Auteur :
Gilles - Fondateur de SOS Chenilles processionnaires

Il partage avec vous ses conseils de pro pour réussir à lutter contre la chenille processionnaire du pin, et répond à vos questions.
👉 Qui sommes-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres astuces
Articles à lire
Retour en haut